jeudi 16 avril 2015

Persiste et s(a)igne



Tu chasses le cauchemar dans lequel tu te débattais. Le DRH, celui que tu as buté, celui qui est marié, deux enfants aux dents blanches impeccables, ce DRH-là était en train de te sodomiser avec son moignon. Le lieu était incertain, tout était blanc, pourtant tu penses qu'il s'agissait de l'atelier noir et malodorant de l'usine. Toujours est-il que ton anus se dilatait et saignait sous les coups de boutoir de sa main tranchée.

Grandir dans la frustration, la misère sociale, et vouloir tout détruire sur son passage.
Se venger. Gagner.
Grandir dans l'altruisme, la valeur travail, et vouloir tout détruire sur son passage.
Se venger. Gagner.
Accepter la compétitivité ou devenir néo-fasciste. Seule alternative offerte au monde occidental en ce début de XXIe siècle ?
Choisir entre la peste et le choléra ?

(Illustration: DeshumanisArt) 




En une parodie de fellation, le tentacule s’activa entre ses lèvres déformées, brisant les dents et fracassant le palais. Yeux grands ouverts, la prêtresse ne vit son calvaire prendre fin qu’avec l’éjaculation : la quantité de sperme et la force de cette immonde jouissance lui firent exploser le bas de la figure, projetant des débris de mâchoire inférieure tout autour d’elle.

Le Japon des samurai.
Des démons aux tentacules fouisseurs souillent les lieux saints, profanent les vierges et écartèlent les paysans.
Seul un homme comme Kurogane peut se dresser sur leur route et tenter de contrecarrer leurs funestes plans.
Mais Kurogane est-il encore un homme ?

(Illustration: Willy Favre)




Il se pencha sur le cadavre sanglant, l'attrapa par les cheveux, trancha la gorge. Pratiquement pas de sang. Le cœur avait cessé de battre, et rien ne venait propulser le liquide de vie dans les artères pour asperger les murs. Il le regrettait un peu.
Il avait rêvé de ce jet puissant capable d'arroser un mur à plusieurs mètres de distance.

Dur de tuer un personnage de roman. Fabien, auteur de la série « Bloody Marie » en fait l’expérience lorsqu’il décide de se débarrasser de sa sanglante héroïne. Un fan se met alors à trucider en copiant ses romans, dans l’espoir de le faire revenir sur sa décision. 
Mais Fabien est têtu et n’a pas peur du sang… tant que ce n’est pas le sien.

(Illustration: Vitta Van Der Vulvv)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire